Langue

FAQ'S

Les réponses à vos questions

Les hydoseeder avec agitation par jets (jet agitated) ont-ils une performance équivalente aux hydroseders à agitation mécanique ?

La réponse à la question

NON, un hydroseeder à agitation hydraulique est très restrictif puisqu’il ne permet de faire que de l’hydroseeding mais limite également le choix des adjuvants pouvant être employées (bouchage fréquent)

Est-il possible de faire le même type d’application avec un hydroseeder de 1 200 litres (FINN T30) et 15 000 litres (FINN TITAN 400) ?

La réponse à la question

OUI, des fournitures et des dosages au m² similaires peuvent être employée quelque soit la capacité d’un hydroseeder FINN – Seule la productivité journalière sera différente (6 000 m²/ jr pour un 1 200 litres et 80 000 m²/jr pour un 15 000 litres)

L’utilisation d’un hydroseeder est-il complexe ?

La réponse à la question

Non, l’application ne nécessite aucune connaissance particulière – Une simple formation de quelques heures suffit à former une équipe –

Autres utilisations d’un matériel hydroseeder

La réponse à la question

Un hydroseeder peut être également utilisé pour du confinement temporaire de sites contaminés. Traitement des poussières, semis de toitures végétalisées, arrosage…

Quelle surface peut-on traiter journalièrement avec un hydroseeder T30 de 1 200 litres ?

La réponse à la question

Monté sur un porteur 3.5 T, un chauffeur et semeur feront aisément 6 000 m² d’hydroseeding dans la journée ou 2 000 m² d’hydromulching

A partir de quelle surface traitée annuellement l’acquisition d’un hydroseeder est-il rentable ?

La réponse à la question

Un hydroseeder type T30 (1 200 litres) sera amorti dès lors que vous réalisez +- 20 000 m² par an de semis de gazon

Qui a inventé le 1er hydroseeder ?

La réponse à la question

Charles FINN a inventé et fabriqué le 1er hydroseeder en 1956 – Depuis FINN CORPORATE est devenu le producteur leader mondial d’hydroseeders, placant la marque au niveau de CATERPILLAR dans leur domaine respectif.